En partenariat avec les CPNEFP (commission nationale paritaire de l’emploi et de la formation professionnelle) l’OMPL conduit des études liées à la situation de l’emploi et son évolution dans les entreprises libérales.
Vous pouvez les télécharger en cliquant sur les liens ci-dessous.

Rechercher les baromètres & études

Résultats de votre recherche :

Études

de l'état des lieux à la prospective - cliniques vétérinaires - 2019

Les métiers liés au soin vétérinaire sont toujours très attractifs  : leurs effectifs ont progressé de 27 % entre 2008 et 2016 et le nombre d’entreprises de 5 % et le chiffre d’affaires de 48 %. Cependant, résumer la branche uniquement à cette croissance occulterait les grandes évolutions qui l’impactent aujourd’hui.

Études

Baromètre chômage - Cliniques Vétérinaires - 2013

La notion « taux de chômage annuel de branche » se distingue de celle utilisée par Pôle Emploi « taux de chômage » qui compte le nombre de demandeurs d’emploi à une date donnée pour un métier donné.

Études

Numérique et bien-être au travail : secteur cadre de vie

L’enquête sur la qualité de vie au travail (QVT) des entreprises libérales adhérentes à l’OMPL a permis de sonder l’impact du numérique dans leur travail tels que ressenti par les salariés du secteur cadre de vie-technique via une série de 8 questions.

Études

Qualité de vie au travail : secteur juridique

L'enquête sur la qualité de vie au travail des entreprises libérales adhérentes à l'OMPL a permis d'effectuer le diagnostic des conditions de travail en évaluant les "irritants sociaux" tels que ressentis par les salariés du secteur juridique via un baromètre de mesure...

Études

Qualité de vie au travail : secteur santé

L'enquête sur la qualité de vie au travail des entreprises libérales adhérentes à l'OMPL a permis d'effectuer le diagnostic des conditions de travail en évaluant les "irritants sociaux" tels que ressentis par les salariés du secteur santé via un baromètre de mesure...

Études

Stress au travail : secteur juridique

Les salariés du secteur juridique seraient un peu moins stressés qu'en 2014 mais des marges de progrès sont encore possibles !