Vétérinaire salarié

Le vétérinaire salarié, praticien en clinique vétérinaire, est un professionnel de médecine et de chirurgie de l’animal. Son quotidien est assez différent selon son lieu de travail, ville ou campagne, et les animaux de la clientèle, animaux de compagnie ou animaux d’élevage. Le code de déontologie, le code rural et le code de santé publique encadrent spécifiquement la pratique professionnelle vétérinaire.
 

Activités principales

 Soin aux animaux

  • Conseiller les propriétaires d’animaux
  • Établir un diagnostic
  • Effectuer les examens nécessaires au regard de la pathologie animale (dont analyses biologiques et radiologie, échographie, scanner...),
  • Réaliser les actes de soins et de chirurgie
  • Prescrire et délivrer les traitements

 Production animale

  • Assurer la prophylaxie, la prévention des maladies contagieuses transmissibles à l’homme
  • Conseiller techniquement et sanitairement les éleveurs

 Santé publique

  • Prévenir les risques sanitaires et alimentaires
  • Gérer les crises sanitaires (ex : fièvre aphteuse, encéphalopathie spongiforme bovine, grippe aviaire...)

Voie d'accès

Pour faire face à des enjeux professionnels variés, la formation du vétérinaire est à la fois scientifique, technique et clinique, et aborde la gestion d’entreprise.
En France, le cursus s’effectue dans l’une des quatre Écoles Nationales Vétérinaires (ENV) : Lyon, Maisons-Alfort, Nantes et Toulouse. La reconnaissance européenne des diplômes vétérinaires permet d’exercer dans tous les États membres.
Après les deux années de classes préparatoires et un concours national, les études durent cinq ans. La cinquième année est sanctionnée par le Diplôme d’État de docteur vétérinaire, obligatoire pour l’exercice en clientèle. Le diplôme peut être complété par une à trois années d’étude de spécialisation

Évolution professionnelle

De façon traditionnelle, le vétérinaire commence sa carrière comme salarié et/ou collaborateur libéral avant, le plus souvent, de s’installer à son compte en libéral.
Tout au long de sa carrière, il doit s’adapter à l’évolution des connaissances sur les animaux de sa clientèle. En tant que vétérinaire libéral, il a la responsabilité de gestion de la clinique vétérinaire, avec ou non des associés. Hors clientèle libérale, les vétérinaires peuvent exercer dans l’industrie agroalimentaire, dans l’industrie du médicament, en parcs zoologiques, dans la recherche, comme fonctionnaire dans les services de contrôle sanitaire, comme sapeurs-pompiers, dans le corps vétérinaire des armées, en laboratoire d’analyse.
Ces orientations professionnelles sont prises dès la fin de la quatrième année et impliquent un cursus adapté.