Auxiliaire vétérinaire

L’auxiliaire vétérinaire travaille en clinique vétérinaire, sous la responsabilité du vétérinaire. Il a en charge le secrétariat, l’accueil des clients, la vente au comptoir des produits ou médicaments, l’hygiène des espaces professionnels, et assiste le vétérinaire dans les soins dispensés aux animaux. L’auxiliaire vétérinaire exerce ses activités dans le respect des règles déontologiques de la profession vétérinaire.
 
 
 

Activités principales

Relations clientèle, vente et conseil

  • Gérer l’agenda de la clinique
  • Accueillir les clients
  • Informer le client sur l’entretien des animaux
  • Conseiller la clientèle sur les produits adaptés aux besoins de l’animal
  • Délivrer les produits vétérinaires dans le respect de la réglementation

 Assistance administrative

  • Effectuer le secrétariat courant
  • Effectuer les encaissements liés aux actes vétérinaires et à la vente
  • Gérer les stocks

 Prévention, hygiène et sécurité

  • Assurer l’hygiène des espaces professionnels
  • Gérer le risque contaminant
  • Appliquer les règles de prévention et la sécurité à l’égard des risques professionnels (contamination, exposition aux rayons X, risques chimiques...)

 Assistance technique vétérinaire

  • Préparer la salle de soins, le matériel et l’animal au regard des actes à effectuer
  • Assister le vétérinaire aux actes chirurgicaux, aux soins et aux examens
  • Effectuer le suivi des animaux hospitalisé

Voies d'accès

Une certification, reconnue par la convention collective nationale des cabinets et cliniques vétérinaires, permet d’accéder à un emploi d’auxiliaire :  le titre auxiliaire spécialisé vétérinaire (ASV).
La formation à cette certification se déroule en alternance (contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage) www.apform.fr.
Un contrat de travail en clinique vétérinaire est nécessaire pour les préparer.

  • Titre ASV, reconnu au niveau Bac
    La durée de formation est de 810 heures réparties sur 24 mois.

Conditions d’accès aux deux formations :

  • avoir 18 ans ;
  • justifier d’un diplôme ou titre de niveau IV ;
  • justifier d'une immersion professionnelle en entreprise vétérinaire de 70 heures minimum au cours des deux dernières années, soit deux semaines pas obligatoirement consécutives.

    Cette qualification est également accessible par la validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les auxiliaires vétérinaires en poste depuis au moins un an à temps complet, en fonction de leur expérience. evae.opcoep

Evolution professionnelle

L’auxiliaire vétérinaire qui n’est pas diplômé peut évoluer au sein des cliniques vétérinaires.
Deux niveaux de qualifications lui sont accessibles :

  • Auxiliaire vétérinaire qualifié (CQP) ;
  • Auxiliaire vétérinaire spécialisé (titre d’ASV).

Les auxiliaires en poste peuvent se perfectionner sur des activités spécifiques au métier, en suivant la formation à l’un des CQP proposés par la branche professionnelle :

  • CQP ASA « Auxiliaire de Soins Animaliers »
  • CQP CCV « Conseiller en Clientèle Vétérinaire »
  • CQP TSV « Technicien en Soins Vétérinaires »
  • CQP ADE « Auxiliaire en Dentisterie Équine »