Assistant juridique

Rattaché à un avocat, l’assistant juridique intervient sur les dossiers à la suite de la rencontre entre l’avocat et le client. Doté de connaissances dans les différents domaines du droit (famille, droit administratif, de la consommation...), il met en œuvre les formalités contentieuses, rédige des actes et documents juridiques selon les directives de l’avocat, suit les procédures et l’exécution des décisions de justice. Il participe à la constitution de la documentation interne au cabinet.
Il aide également l’avocat dans le planning opérationnel des dossiers : échéances, délais, actions, recours, exécution...

 Activités principales

Constitution de la documentation juridique interne

  • Constituer et actualiser une base documentaire juridique interne
  • Diffuser de l’information au sein du cabinet

Suivi des dossiers

  • Organiser le dossier
  • Collecter les pièces nécessaires à la constitution et mise à jour du dossier
  • Renseigner et suivre le planning opérationnel (échéances, délais...)
  • Expliquer au client les éléments du dossier dans le cadre de la délégation donnée par l’avocat

Rédaction des actes et documents juridiques constituant le dossier sous la direction de l’avocat
Réalisation des formalités contentieuses

  • Assurer l’exécution, le suivi et le renouvellement des formalités auprès des juridictions, greffes et administrations concernées

Suivi des procédures et de l’exécution des décisions de justice

 Voie d'accès

Il n’y a pas de diplôme obligatoire pour exercer le métier, mais une formation juridique est indispensable.
Plusieurs formations préparent au métier :

Niveau Bac+2

  • DUT carrières juridiques ;
  • DEUST assistanat juridique ;
  • Titre d’assistant juridique en cabinet d’avocat délivré par l’ENADEP (École nationale de droit et de procédures).

Celui-ci se prépare dans le cadre de la formation continue. Le programme de formation, d’une durée de 218 heures, est réparti sur deux ans. La première année est commune à tous les stagiaires, le seconde année permet de se spécialiser dans le domaine juridique ou judiciaire.Le titre est reconnu par la convention collective nationale du personnel des cabinets d’avocat.

La formation est accessible :

  • aux titulaires du Titre ou du CQP de secrétaire juridique, ou premier cycle ENADEP ;
  • aux titulaires d’un diplôme de niveau BAC +2 dans le domaine du droit ;
  • aux secrétaires de cabinet d’avocats ou d’une profession connexe justifiant de 3 ans d’expérience professionnelle en rapport avec le diplôme visé, sous réserve de la validation d’un positionnement préalable.

Niveau Bac+3

  • Licence professionnelle activités juridiques : assistant juridique (Lyon 2, Amiens),
  • Licence professionnelle droit pratique juridique de l’entreprise (FDEG Valenciennes).

Evolution professionnelle

L’assistant juridique en cabinet d’avocats peut devenir assistant juridique dans de nombreux autres secteurs (banque, cabinets d’expertise comptable, assurances...). La maîtrises des actes et des délais des procédures par les assistants juridiques sont des compétences recherchées.
Le cycle 3 de l’ENADEP, qui prolonge le titre d’assistant juridique, permet d’accéder à la catégorie d’emploi clerc d’avocat.