Technicien d'analyse

Dans un laboratoire de biologie médicale, sous la responsabilité d’un biologiste, le technicien assure différentes tâches : prélèvements sanguins sur les patients (phase pré-analytique), examens et réalisations des techniques de biologie médicale (phase analytique), et vérification technique des résultats (phase post-analytique).
Dans le cadre du contrôle qualité, il prépare les instruments et les réactifs à utiliser, gère les maintenances et vérifie le matériel. Il réalise les examens, puis il transmet les résultats au biologiste responsable qui est en charge de les valider et de les interpréter ; ces analyses permettent d’établir un diagnostic ou de préconiser un traitement médical.

 Activités principales

 Gestion de la phase pré-analytique

  • Après enregistrement du patient au secrétariat
  • Accueillir et vérifier l’identité du patient
  • Installer le patient
  • Recueillir les renseignements cliniques
  • Effectuer les prélèvements
  • Préparer les échantillons

Réalisation de la phase analytique

  • Gérer les réactifs et les consommables
  • Contrôler, calibrer et effectuer la maintenance des appareillages et des automates
  • Réaliser les examens de biologie médicale selon les modes opératoires validés
  • Entretenir son poste selon le protocole de nettoyage, décontamination, désinfection

Gestion de la phase post-analytique

  • Vérifier techniquement les résultats
  • Saisir, transmettre, archiver les données analytiques
  • Participer à la rédaction des documents qualité

Participation au fonctionnement du laboratoire

  • Transmettre les informations nécessaires à la continuité du service
  • Analyser les dysfonctionnements du matériel et les non-conformités
  • Contribuer à l’adaptation, à l’amélioration des modes opératoires existants et à la vérification des méthodes d’analyse
  • Participer à l’élaboration, la mise en œuvre et l’amélioration du système qualité du laboratoire

 Voie d'accès

L’accès au métier de technicien en biologie médicale exige un des diplômes de niveau Bac +2 de la liste arrêtée par le ministère de la santé dont :

  • BTS analyses de biologie médicale ;
  • DUT génie biologique option analyses biologiques et biochimiques.
Le certificat de prélèvement et l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence (AFGSU) complètent obligatoirement la formation diplômante
 

Evolution professionnelle

L’exercice professionnel évolue avec le déploiement d’automates de plus en plus performants voire l’implantation de chaînes entièrement automatisées, avec l’expansion de la biologie moléculaire, avec le développement de nouvelles modalités de diagnostic, d’une biologie médicale prédictive et interventionnelle, d’une biologie médicale thérapeutique personnalisée...
Au sein d’une discipline ou pour un automate, le technicien peut passer d’un niveau « routine » (capacité minimum pour l’utilisation de l’automate) à « expert » (capacité avancée sur le fonctionnement de l’automate) et devenir référent de secteur.
Également, dans le domaine de l’assurance qualité, après le suivi d’une formation spécialisée, il peut devenir « référent qualité ».

Les évolutions vers d’autres métiers sont restreintes. Néanmoins, il peut en fonction de son parcours professionnel devenir technicien de SAV ou technicien commercial chez un fournisseur d’automates ou de réactifs.